• Elvira Misbakhova received her Ph.D in music performance from the University of Montreal in 2005. She was the recipient of a FRQSC award, as well as the faculty's prestigious FESP bursary of excellence. Ms. Misbakhova began her violin training at the age of seven in her native Tatarstan, Russia. She then attended the Kazan State Conservatory, where she was assistant principal violist for the La Primavera Chamber Orchestra. In 1999, she arrived in Montreal to study with Eleonora Turovsky, becoming principal violist for the Orchestre Symphonique de l'Université de Montreal, and was winner of the orchestra's concerto competition. She continued to acquire orchestral experience performing as principal violist for ensembles such as the Pacific Music Festival Orchestra in Japan, the Bach Academie Symphony Orchestra in Germany and the Orchestre de la Francophonie in Quebec. As soloist, she has performed with the Orchestre Metropolitain, the Drummondville Symphony Orchestra, “Nouvelle Generation” chamber orchestra, I Musici de Montreal and the Orchestre Interculturel de Montreal, with whom she premiered Boris Pigovat's "Holocaust Requiem". She has returned numerous times to Russia, performing with La Primavera Orchestra and the Tatarstan State Symphony Orchestra, and continues to travel to give masterclasses and workshops. Her last recording on Chandos Records got high acclaim by such magazines as “The Strad”, “Gramophone”, “Classical Source”, “The MusicWeb” and others. Ms. Misbakhova is currently principal violist of the Orchestre Métropolitain under Yannick Nezet-Seguin, an ensemble with whom she has recorded for Deutsche- Gramophone. She also holds principal position viola in chamber orchestra Nouvelle Generation and the assistant principal viola position in both the Orchestre Symphonique de Trois-Rivieres, and the Orchestre Symphonique de Longueuil. In 2000, she discovered her talent for improvisation and a deep passion Klezmer music. As a result of these experiences, she joined the celebrated Canadian band Kleztory, with whom she still works today. As a member of Kleztory, she performed with several Canadian orchestras, including, but not limited to, the Montreal, Laval and Quebec Symphony Orchestras, the Brussels Chamber Orchestra, Orchestre classique de Montréal and Les Violons du Roy. She is presently working on a number of projects in the area of chamber music. Misbakhova performs on 1840-50 Jean-Baptiste Vuillaume viola and Louis Bazin bow generously loaned by the Canimex Foundation.

  • Elvira Misbakhova a obtenu en 2005 un doctorat en interprétation musicale de l’Université de Montréal, avec une bourse du FRQSC, de même que la prestigieuse bourse d’excellence de sa faculté (FESP). Elle a commencé sa formation au violon à l’âge de sept ans au Tatarstan, en Russie, son pays d’origine. Elle a étudié au Conservatoire d’état de Kazan, période pendant laquelle elle est également devenue Alto solo associe de l’orchestre de chambre La Primavera. Arrivée au Canada en 1999 pour étudier avec Eleonora Turovsky, elle est devenue Alto solo de l’Orchestre symphonique de l’Université de Montréal. Après avoir remporté le prestigieux concours de concerto, elle a été invitée à se produire comme soliste. Elle a continué de développer son expérience d’orchestre en tant que Alto solo dans différents festivals et orchestres, y compris le Pacific Music Festival Orchestra au Japon, l’orchestre symphonique de la Bachacakemie en Allemagne et l’Orchestre de la Francophonie au Québec. Sa carrière continue en tant que soliste l’a également menée à se produire avec l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre symphonique de Drummondville, I Musici de Montréal et l’Orchestre Interculturel de Montréal, avec lequel elle a donné la première de « Holocaust Requiem » de Boris Pigovat. Elle est retournée plusieurs fois en Russie pour se produire avec La Primavera et avec l’Orchestre symphonique d’État du Tatarstan et elle voyage pour donner des cours de maître et des ateliers. En 2019 Elvira Misbakhova enregistree un disque sous la fameuse étiquette Chandos. L'enregistrement as eu tres hautes critiques de differents journaux, telle que “The Strad”, “Grammophon”, The MusicWeb et autres. Mme Misbakhova est actuellement Alto Solo de l’Orchestre Métropolitain, Alto Solo associe de l’Orchestre de Trois Rivières et de l’Orchestre de Longueuil. De plus, elle est l'Alto Solo de l'rchestre de chambre Nouvelle Generation. Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, l’Orchestre Métropolitain enregistre sous l’étiquette Deutsche Grammophon et Atma classique. En 2000 elle découvre son talent pour l’improvisation, ainsi qu’une grande passion pour la musique klezmer. Ses expériences à cet égard la mèneront à joindre le célèbre groupe canadien Kleztory, avec qui elle se produira, entre autres, pour les orchestres symphoniques de Montréal, l’orchestre Metropolitain de Montreal, de Laval, Longueuil et de Quebec, pour les orchestre de musique de chambre de Bruxelles et Orchestre classique de Montréal, ainsi que pour Les Violons du Roy. Elle travaille présentement sur de nouveaux projets en musique de chambre. Elvira Misbakhova joue sur un Alto de Jean-Baptiste Vuillaume 1840-50 et l'archet de Louis Bazin généreusement offert par la Fondation Canimex.